samedi 16 août 2014

Dayton Airport teste l'anti-"bird strike" écolo

C'est en plantant de l'herbe de prairie que les gestionnaires de l'aéroport de Dayton vont tester une arme contre les collisions avec les oiseaux.

Au lieu de tondre les abords des pistes, comme c'est la règle, ils vont tester sur 3 ans la solution naturelle de la végétalisation de quelque 120 hectares, dans l'axe des pistes de décollage et atterrissage.
Il semblerait que les oiseaux, les oies par exemple, n'apprécient guère les hautes herbes qui peuvent héberger des prédateurs.
Il y a plus de 10 000 collisions avec les oiseaux chaque année aux USA, qui entraînent, selon la FAA des dépenses de l'ordre de $950 millions annuels.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vos commentaires nous intéressent. Ils sont publiés, après un examen express par le comité de censure ;-)