mercredi 31 juillet 2013

Kung Fu pour les hôtesses de Hong Kong Airlines


 La compagnie aérienne Hong Kong Airlines compte une moyenne de 3 incidents par semaine, impliquant des passagers "indisciplinés" et a introduit des cours de wing chun, une forme de kung fu pour son personnel navigant commercial, depuis 2011. On constate une recrudescence de comportement violent de la part des passagers, essentiellement à cause des retards importants sur les vols en Chine

http://www.smh.com.au/travel/travel-news/chinas-air-rage-tribe-emerges-amid-anger-over-travel-delays-20130729-2qtjs.html

dimanche 28 juillet 2013

Airscapade DC3 en Nouvelle Zélande

photo Gavin Conroy
 
un extrait de l'article TourMAg, en 2012  http://www.tourmag.com/Airscapade-ASIA-une-traversee-de-l-Europe-jusqu-aux-antipodes-en-DC3
 ...L’Association Airscapade DC3, en partenariat avec Asia, finalise le programme d'une aventure extraordinaire : du 25 octobre au 14 novembre 2012, une croisière aérienne reliera l'Europe aux Antipodes à bord de cet avion mythique qu'est le DC3. L'itinéraire s'inspire directement de celui emprunté en 1936 par l'aviatrice pionnière Jean Batten...
...L'association Airscapade a été crée dans le but de restaurer, préserver et maintenir en état de vol le DC3 devenu le N451ZS. Avec ses adhérents, elle rassemble les moyens techniques et financiers nécessaires à la restauration et à la sauvegarde d'un Douglas DC3. Cet avion de 19 sièges décollera de Marseille, sa deuxième étape après l'Angleterre. 15 sièges, d'anciens fauteuils de Singapore Airlines, seront réservés aux passagers qui, à 6 500 pieds d'altitude, et à la vitesse moyenne de 150 noeuds, pourront admirer les paysages à travers des hublots panoramiques....

le personnage qui figure sur la dérive : Jean Gardner Batten

Bien manger à London Heathrow...

...si, si, c'est possible,
 avec le guide proposé par

Heathrow a publié un guide culinaire sur ses restaurants
Les voyageurs d’affaires trompent souvent l’ennui dans les aéroports en grignotant un morceau. 
La question «Où manger?» se pose alors. La plate-forme d’Heathrow y répond ! Elle a publié, le 25 juillet 2013, un guide sur son offre de restauration qu’elle distribuera aux passagers cette semaine.
Heathrow a publié un guide culinaire sur ses restaurants"Food on the Fly" répertorie et détaille les 73 bars, cafés et restaurants de l’aéroport de Londres-Heathrow. John Torode et Gregg Wallace, les juges de la version anglaise de Masterchef, ont travaillé sur ce guide culinaire pendant 6 mois. Ils ont établi des TOP 5 par thématique (sandwich, menu express, repas équilibré, verre…). Les différents établissements sont aussi présentés par terminal. Grâce à cette mise en page, les voyageurs d’affaires peuvent voir facilement les "bonnes adresses" situées près d'eux. Le livre donne également des conseils sur les plats à éviter avant de prendre un avion afin d'éviter les digestions difficiles pendant le vol.

Alex Schomburg, illustrateur

Alexander A. Schomburg (1905, Puerto Rico - 1998, Hillsboro, Oregon)  est un illustrateur prolifique dont la carrière s'est étalée sur plus de 70 ans


samedi 27 juillet 2013

Frontier : Airbus avec shark...lets

pas vraiment le choix de la déco pour la dérive de cet Airbus A320 équipé de... sharklets, chez Frontier!


les avions de Byrrh...avec modération


Nouveau… l’expérience inoubliable des visites théâtralisées.
Durant les mois de Juillet-Août vous pourrez vivre l'expérience inoubliable des visites théâtralisées.


La Saga sera exprimée par la troupe de théâtre du Gecko. Les comédiens en costume d’époque, accompagneront et mèneront le visiteur de la création de la recette du Byrrh par les frères Violet au développement de leur empire industriel.
http://www.lesitecatalan.com/tourisme/patrimoine/item/8516-visite-th%C3%A9atralis%C3%A9e-des-caves-byrrh
voir aussi un site très documenté : http://lfmpnews.blogspot.fr/2013/05/lfmp-les-operateurs-disparus-2.html

Inaer Espagne : un équipage au féminin

Première équipe entièrement féminine sur la base de Malpartida, Cáceres, Espagne,  pour le Servicio Extremeño de Salud (Service de santé de la province d'Estrémadure) par l'opérateur INAER.

Au pied de l'hélicoptère Eurocopter EC135 médicalisé, Beatriz Parera, commandante, Gloria Palacios, infirmière navigante et  Salobrar Sánchez, médecin y Rocío Ramos, infirmière.

Inaer España a une flotte de 27 aéronefs sanitaires (hélicoptères et avions). En 2012 la compagnie a effectué 8228 missions d'urgence médicale, assurant le transport de 6658 patients.
http://www.aerotendencias.com/laboral-aviacion/18740-un-equipo-de-inaer-la-primera-tripulacion-femenina-a-bordo-de-un-helicoptero-sanitario-en-espana/#more-18740

http://www.inaer.com/en/servicios/transporte

vendredi 26 juillet 2013

"Aldo" - 1500 heures sur Rafale Marine



«Aldo», commandant de la flottille 11F a, le lundi 22 juillet 2013, passé le cap des 1500 heures sur Rafale Marine. Heureuse coïncidence, il a franchi ce cap le jour de son anniversaire. Outre la symbolique aéronautique du nombre, honorable, cette performance reflète l’aguerrissement et le professionnalisme de ce marin du ciel.
Accueilli sur le pont d’envol à sa descente du Rafale Marine n°33 par ses coéquipiers, le commandant de la 11F basée à Landivisiau, s’est vu remettre la traditionnelle «bouée des 1500 heures».
Monsieur Éric Trappier, Président-Directeur Général de Dassault-Aviation en visite à bord du porte-avions s’est associé au contre-amiral Hervé de Bonnaventure, commandant la force de l’aéronautique navale, et au commandant du Charles de Gaulle pour le féliciter.
Le porte-avions est actuellement en mer pour une durée de trois semaines dans le cadre de sa mise en condition opérationnelle et la remontée en puissance de son équipage et de son groupe aérien embarqué, à l’issue de six mois d’interruption pour entretien intermédiaire.

Nikita Salmon, wingwalker chez Breitling



et la relève se prépare >>> Rose et Flame, Wingwalkers

Bon anniversaire, Mick...Jagger

jeudi 25 juillet 2013

Balade à quatre pales en Charente-Maritime


Les circuits touristiques en hélicoptère se démocratisent, pour peu que l’on ne fasse pas durer le plaisir au risque de voir s’envoler… la facture. En Charente-Maritime, trois professionnels proposent ces produits dont Héliberté à La Rochelle, reconnue comme compagnie aérienne.

Laurent Betton, et un de ses pilotes - Frédéric L’Horset- transportent environ 5 000 personnes chaque année depuis l’aéroport de La Rochelle, dont « 80 % de touristes », dans leur hélicoptère

Laurent Betton, et un de ses pilotes - Frédéric L’Horset- transportent environ 5 000 personnes chaque année depuis l’aéroport de La Rochelle, dont « 80 % de touristes », dans leur hélicoptère (photo Dominique Jullian)

L’île de Ré n’est pas la côte d’Azur. Quand il est de bon ton, à défaut de bon goût, de se faire déposer dans le jardin de sa villa varoise en hélicoptère, ou se poser directement sur la plage à la mode en maillot et paréo, sur Ré c’est plus beaucoup discret. Mais possible.
Le transport de passagers en hélico sur l’île existe. « Mais nos clients préfèrent que ce ne soit pas voyant, au contraire », confirme Laurent Betton. Le gérant de la société Héliberté, à La Rochelle, a du coup une base pour poser ces personnes aisées et pressées, plutôt clients des Portes, au Martray, au nord de l’île. « De là, ils repartent en taxi, ou des gens viennent les chercher ».

De Ré vers les aéroports
Une clientèle qui ne descend pas des lignes aériennes « low-cost » de l’aéroport de La Rochelle. « Ça n’est jamais arrivé », sourit Laurent Betton qui va chercher ces clients rares « aux aéroports de Bordeaux ou Nantes ». Coût du transfert, « 1 500 euros TTC », annonce le gérant de l’unique société à proposer cela en Charente-Maritime. Les autres prestataires (lire encadré) sont limités à trente minutes de vol au départ de leur base, Royan et Saint-Pierre-d’Oléron. Et ont obligation de revenir se poser à leur point de départ.
Avec 5 000 passagers transportés par an (au départ seul de La Rochelle), la société Heliberté (1) est, du coup, la seule reconnue comme compagnie aérienne, en Charente-Maritime, et elle a essaimé sur neuf autres bases dont Bordeaux et Arcachon. Partout, elle développe des produits touristiques en hélico. De quoi séduire un large public.
4 600 euros « la balade »
Des gens très aisés comme cette famille russe installée dans un relais et château de l’île de Ré. « Ils voulaient simplement survoler la côte. Finalement, on leur a proposé deux visites de vignobles et un repas dans un restaurant étoilé dans le Médoc ». Le tout en hélicoptère de point en point, et retour sur Ré. En toute discrétion. Montant de la facture : 4 600 euros.
Mais pas besoin d’être milliardaire pour s’envoyer en l’air. Avec le même appareil, un hélicoptère à turbine de 500 chevaux, on peut voler - à 220 km/h - entre Châtelaillon et… les Minimes. C’est beaucoup plus abordable (45 euros) et plus modeste (moins de dix minutes de vol), « mais superbe » vante Jean-Christophe Mercorelli, pour la mairie de Chatelaillon qui a mis ce produit en place depuis cette année. L’office de tourisme propose tous les jeudis, à partir de 16 heures, des départs depuis l’héliport de l’hôtel des 3 îles aux Boucholeurs (2).
Un vol au-dessus de l’océan et le bord de côte possible grâce à l’équipement des appareils de la compagnie. Ils sont dotés de bouées gonflables sur chaque patin permettant de poser l’hélico sur l’eau en cas de besoin.
Ce qui n’est jamais arrivé heureusement ni pour ces baptêmes express, ni pour les tours beaucoup plus longs proposés par la compagnie. « Fort Boyard est un produit d’appel important », reconnaît Laurent Betton qui a baptisé un de ces circuits du nom du fort : Cap fort Boyard (165 euros). Un produit largement diffusé par les box-cadeaux.
« Les gens viennent de toute la France, sauf de la Côte d’Azur », observe le dirigeant. « Ils viennent pour le vol mais passent au moins une nuit à La Rochelle, quelquefois une semaine. C’est 80 % de notre chiffre d’affaires », reconnaît ce chef d’entreprise installé depuis dix ans à La Rochelle, et heureux de son choix. « C’est environ 2 000 nuitées liées à ces vols », assure celui qui participe ainsi plus encore au développement du tourisme dans le département.
Et tant pis pour les paillettes, « Monsieur tout le monde » est le client le plus régulier. « L’hélicoptère fait encore rêver et beaucoup de gens le découvrent ainsi : le week-end dernier, sur 50 clients, j’en avais que 10 qui avaient déjà volé ».
Mais pour ceux qui veulent la jouer « people », ils peuvent contre 225 euros aller déjeuner sur l’île de Ré. « Déguster des huîtres exactement », précise Laurent Betton qui a monté un produit spécial. Survol du pont de Ré, le port de la Flotte, Saint-Martin par Vauban, Loix cernée par la mer et les marais salants, puis le Fier d’Ars et le phare des Baleines avec atterrissage pour une visite ostréicole et dégustation d’huîtres. « Toujours au Martray », ajoute-t-il. Pas possible de la « faire bling bling » quand même…
http://www.sudouest.fr/2013/07/19/balade-a-quatre-pales-1119307-4628.php

Super Constellation à Tenerife

 

 gracias, Francisco Andreu

bord de mer...de nuages

mercredi 24 juillet 2013

To bee free...



A l'aéroport  Charlotte Douglas International Airport (Caroline du Nord, USA), un essaim d'abeilles a retardé le départ d'un avion de US Airways . L'essaim avait eu la malencontreuse idée de s'installer dans le tracteur qui devait repousser l'avion.
Il a fallu attendre l'arrivée d'un technicien (à 0:34 sur la vidéo) qui a su convaincre la reine et ses sujettes de s'installer dans une ruche plus confortable et permettre à l'avion de décoller avec près de 2h30 de retard.

Congratulations, it's a boy!

Le faire-part de la "royale naissance" par Delta
It's a boy! Welcome, Prince of Cambridge. We can’t wait to show you the world.

Ibn Battûta : de Tanger vers le monde



 Abu Abdullah Muhammad Ibn Abdullah Al Lawati Al Tanji Ibn Battuta  né le 24 février 1304 à Tanger et mort en 1377 à Marrakech, est un explorateur et voyageur musulman marocain, de souche berbère luwatie, qui a parcouru 120 000 km en 29 ans de voyages à travers le monde, de Tombouctou au sud en Bulgarie (en actuelle Russie, sur la Volga) au nord ; de Tanger à l’ouest à Quanzhou en Extrême-Orient. 

À l'origine simple pèlerin berbère , musulman coutumier, Ibn Battûta profite de la place occupée par l'Islam et la langue arabe qui facilitèrent grandement ses déplacements. Il profite également du développement du commerce puisqu'il se joint souvent à des caravanes, ou embarque sur des vaisseaux marchands musulmans. Il rencontre de nombreuses personnalités et devient souvent leur conseiller lors de ses périples à rallonge.
image

La ville de Dubaï lui a consacré un centre commercial thématique, l'Ibn Battuta Mall, un des plus grands du Moyen-Orient, évoquant d'une part ses voyages, et d'autre part plus généralement les grandes figures de l'Islam médiéval dans le domaine culturel, scientifique, philosophique et artistique, leur influence sur le monde et plus particulièrement sur l'Europe et la future Renaissance.

Le chaud et le froid : Quark Expeditions


mardi 23 juillet 2013

Sólyom Hungarian Airways

Une nouvelle  compagnie, Sólyom Hungarian Airways, espère avoir les autorisations nécessaires pour démarrer ses activités en septembre 2013 et essayer de prendre la place laissée par la compagnie MALEV en Hongrie.

Sólyom signifie "faucon" en hongrois

Pour l'Islande, WOW Air

London City Airport


Quicker, more punctual and actually in London.
London City Airport is the only airport that is actually in London,
 making it the most convenient and quickest for passengers.
London City Airport, le seul aéroport au coeur de Londres

lundi 22 juillet 2013

Claire Mérouze, pilote de Rafale

 


Dans le ciel de Norvège, elle a obtenu fin juin les ultimes qualifications faisant d’elle une pilote opérationnelle apte au combat. Claire, jolie bordelaise de 28 ans, a la chasse et le pilotage dans le sang.
Première femme à piloter un Rafale, le fleuron de l’armée de l’air, « Sharon », son nom de code, rêvait de cette destinée depuis l’âge de 5 ans et un passage sur un meeting aérien. Un rêve forgé dans l’environnement familial, son père étant navigateur officier système d’arme dans l’armée de l’air. Claire est une héritière des pionniers de l’aviation militaire, surnommés les as.
« Ma fierté n’est pas d’être la première femme dans un Rafale. C’est d’être un pilote de chasse. Je ne suis pas une femme qui pilote mais un pilote », annonce Claire. ...
la suite ici ...>>> http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2013/07/11/claire-le-nouvel-as


Un dirigeable au-dessus du Var

Un dirigeable effectue de la surveillance maritime devant les côtes varoises

"Le Zeppelin sur la base de Cuers-Pierrefeu, le 18 juillet. crédits : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU.
Les habitants de la région de Toulon ont pu découvrir, le 19 juillet, un grand Zeppelin survolant le secteur. Un engin imposant, long de 75 mètres pour un diamètre de 16 mètres, appartenant à la société Zeppelin Luftschifftechnik (ZLT). Basée à Friedrichshafen,  le lieu historique de construction de célèbres dirigeables allemands, ZLT s’est lancée en 1993 dans le développement de Zeppelin moderne, dont elle exploite aujourd’hui deux exemplaires. L’appareil a rejoint le 17 juillet la base de Cuers-Pierrefeu, où il s’est positionné afin de participer à la première campagne I2C, un projet européen de sécurité maritime piloté par DCNS.
A cet effet, la cabine située sous l’énorme ballon, contenant 8425 m3 d’hélium, a été équipée de différents moyens. On trouve notamment une boule électro-optique Wescam MX15 et un radar FMCW (Frequency Modulated Continuous Wave, radar émettant et recevant en continu), permettant de détecter et d’identifier de jour comme de nuit de petits mobiles de surface dans un rayon de 20 kilomètres environ.  Le Zeppelin peut ensuite communiquer vers un centre à terre les informations reçues, qui enrichissent un système compilant les données collectées par différents vecteurs (radar côtier, avion de surveillance maritime, drone de surface) et les mettant en relation avec d’autres informations, comme celles provenant des systèmes d’identification automatiques AIS des navires civils. Le Zeppelin est, d’ailleurs, équipé d’un récepteur AIS.

Le Zeppelin est retenu par un bras d'arrimage autour duquel il tourne en fonction du vent
Le Zeppelin est retenu par un bras d'arrimage autour duquel il tourne en fonction du vent
(© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La cabine du Zeppelin - les équipements de surveillance ont été placés à l'avant 

Capable d’embarquer 1.9 tonne de charge utile, ou 12 passagers en plus de ses deux membres d’équipage, le Zeppelin peut voler jusqu’à 2600 mètres d’altitude (8530 pieds) et franchir une distance de 900 kilomètres (486 milles). Côté endurance, il a réalisé en 2009 un vol de 24 heures et 40 minutes (avec une réserve non consommée de carburant pour les propulseurs de 17 minutes), le plus long réalisé jusqu’ici par l’engin allemand. Mais en Europe, compte tenu des contraintes règlementaires sur le temps de vol des pilotes, l’engin ne peut être utilisé qu’une douzaine d’heures d’affilée. Doté de trois moteurs Lycoming IO-360 de 147 kW, situés à l’extrémité arrière (avec trois hélices) et sur les côtés (une hélice de chaque bord), les propulseurs latéraux étant orientable, le dirigeable peut voler à 125 km/h.
 
La cabine du Zeppelin (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Hélices de queue du Zeppelin (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
reportage complet ici >>> http://www.meretmarine.com/fr/content/un-dirigeable-effectue-de-la-surveillance-maritime-devant-les-cotes-varoises

Zeppelin n'est pas un inconnu dans la région, avec le Dixmude

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/12/dixmude-lhistoire-oubli%C3%A9e-dun-dirigeable-de-la-marine.html
et voir aussi, sur la région parisienne, >>>Airship Paris

samedi 20 juillet 2013

B737 Aerolineas Argentinas à Tecnópolis Buenos Aires


Le Boeing 737-236 Advanced  LV-ZYG Aerolíneas Argentinas, après un séjour de plusieurs années sur le tarmac de l'aéroport Ministro Pistarini de Ezeiza à Buenos Aires, a été démonté  puis transporté par la route vers l'enceinte de Tecnópolis, dans la banlieue de Buenos Aires.
L'avion  a été équipé d'écrans qui permettent de retracer l'histoire de la compagnie andine.
Des groupes de 75 personnes pourront accéder à la cabine après avoir effectué les formalités de contrôle des billets et vivront de façon virtuelle les étapes d'un vol
Un  tirage au sort permettra à un enfant de s'assoir au poste de copilote.

http://modocharlie.com/2013/07/boeing-737-200-de-aerolineas-argentinas-exhibido-en-tecnopolis


L'avion avait commencé sa carrière avec l'immatriculation G-BGDF pour British Airways

mercredi 17 juillet 2013

The Terminal : Frankfurter Kinowoche 2013



17. FRANKFURTER KINOWOCHE - KINO AN UNGEWÖHNLICHEN ORTEN

Voir le film "Le Terminal" de Steven Spielberg projeté ...dans un terminal d'aéroport, à Francfort, c'est une des idées insolites des organisateurs de la Frankfurter Kinowoche 2013 (semaine du cinéma de Francfort).

Organisé par le Deutsches Film Institut du 19 au 26 juillet, on pourra voir entre autres les films  Les liaisons dangereuses au Palais Thurn und Taxis, PlayTime dans l'édifice de bureaux Bürogebäude VAU, Trapèze au cirque Zirkus Charles Knie.

le programme et les lieux de projection >>> http://frankfurter-kinowoche.de/

TWA Flight Center

L'acteur Alec Baldwin dans une publicité pour la banque Capital One
tournée au TWA Flight Center de New York's JFK Airport




mardi 16 juillet 2013

Antonov AN-225 Mriya à Shannon


 Giant: Mary Considine, managing director of Shannon Airport and Carmel Donnellan welcoming the Antonov AN-225 Mriya to the airport this Tuesday, where it attracted a considerable amount of attention. Picture: Brian Gavin/Press 22

 Escale de ce géant à Shannon, Irlande, sur son trajet entre Bangor, Maine, USA et l'Ukraine.
La piste principale fait 3200 mètres de long.

Orque vole

photo >>>   Garry Henkel

lundi 15 juillet 2013

Voyageurs d'affaires : 30% des passagers


Près de 30 % des passagers des aéroports français sont des voyageurs d'affaires

La DGAC a publié le 9 juillet 2013 son enquête nationale des passagers aériens (ENPA). Réalisée auprès de plus de 32 500 passagers aériens dans les 10 principaux aéroports de la métropole, elle révèle par exemple que près de 30 % des personnes sondées sont des voyageurs d’affaires.

Si près des 2/3 des passagers interrogés pendant l’enquête prenaient l’avion pour des motifs personnels, 29,7% des sondés se déplaçaient pour motif «professionnel». Ce taux est plus élevé sur les vols intérieurs (47% des passagers). L’enquête révèle également que 45% des voyageurs (24% souvent, 21 % rarement) ont utilisé la visioconférence au cours des douze derniers mois afin d’éviter un mission. Pour 47 % d’entre eux, c’était pour des trajets longs (plus de 5h) et pour 40 % pour des trajets courts (moins de 2h). Concernant le voyage effectué au moment du sondage, 89 % des passagers interrogés ont déclaré qu’ils n’auraient pas pu utiliser la visioconférence afin d’éviter le déplacement. Parmi les 5% des passagers qui auraient pu l’utiliser, 57 % ont préféré un contact direct. Les autres déclarent ne pas savoir.

Le profil des voyageurs
59,3 % des passagers aériens empruntant un vol au départ des 10 principaux aéroports hexagonaux sont de nationalité française et 59,7% résident en France. De plus, 20,6% des autres voyageurs sont originaires de l’Union européenne, 4,2 % d’autres pays d’Europe et 5,4 % nord-américaine. De plus, les passagers de nationalités asiatiques représentent moins de 2% de l’ensemble des sondés.
Les voyageurs sont en majorité des hommes (54 %) âgés de moins de 45 ans (61%). Près de la moitié (48,5%) d’entre eux sont des «Cadres supérieurs, Chefs d’entreprises, Profession libérale, Cadre moyen, Profession intermédiaire».
Pour se rendre sur la plate-forme, ils ont été 30 % à utiliser un transport en commun. Néanmoins, la DGAC remarque que la situation est très variable d’une installation à l’autre. Les voyageurs ont adopté les nouveaux services car plus de 80% des gens interrogés utilisent un billet électronique et plus de 55 % avaient réservé leur billet via internet. La dépense moyenne sur place des passagers aériens non résidents dans l’hinterland de l’aéroport est de 139 € par jour. Encore une fois, ce chiffre diffère selon les plates-formes et les saisons.

Les enquêtes ont été réalisées en trois vagues : la première du 19 au 25 mars 2012, la deuxième du 6 au 12 juillet 2012 et la troisième du 1er au 7 octobre 2012.
http://www.deplacementspros.com/Pres-de-30-des-passagers-des-aeroports-francais-sont-des-voyageurs-d-affaires_a22403.html

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Enquete-Nationale-des-Passagers,33482.html

Commandant Anne-Laure Michel

Anne-Laure Michel, pilote de chasse et commandante dans l’armée de l’air
A 36 ans, Anne-Laure Michel est l’une des 15 femmes pilotes de chasse, en France. Elle est commandant d’escadrille depuis 2008. En septembre, elle entre à l’Ecole de guerre, pour voler toujours plus haut, avec toujours plus de responsabilités. Sans, gageons-le, rien perdre de son humour. C’est inscrit sur son écusson : « Don’t panick : women on stick ».
Depuis 2010, la commandante Anne-Laure Michel travaille dans un bureau à l’état major. Le cursus est ainsi fait : la vie de pilote de chasse étant très intense, le retour au sol est inévitable. « Je continue de voler sur des avions de chasse régulièrement, mais beaucoup moins souvent qu’auparavant ». Après avoir été aux premières loges des opérations de l’armée de l’air de 2004 à 2010, en tant que commandante d’escadrille à partir de 2008, elle occupe depuis 2010 un poste « d’aide à la décision des grands chefs ». Sa mission : préparer les futurs avions de chasse… « C’est-à-dire, explique-t-elle, réfléchir, avec quoi, dans le futur, on va équiper les avions de chasse pour rester compétents dans des opérations de type OTAN, par rapport aux autres pays, aux autres avions, et face aux nouvelles menaces… ».
Cette deuxième tranche de sa vie professionnelle s’achève cet été. La commandante retourne en formation à l’Ecole de guerre, en septembre, pour mieux repartir sur le théâtre des opérations, en 2014. « Mon objectif est de devenir commandante d’un escadron de chasse », lance-t-elle....
 ...la suite ici >>>  http://infos.emploipublic.fr/2013/07/09/anne-laure-michel-pilote-de-chasse-et-commandante-dans-larmee-de-lair/

http://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/exercice-bold-quest-2013-l-edition-la-plus-complexe


retrouvez-la, avec Claire Mérouze, future pilote de Rafale dans cette vidéo
http://www.dailymotion.com/video/x9uf4x_femmes-pilotes-de-chasse-du-reve-a_tech