lundi 4 juillet 2016

Saint Ex, greffier et aviateur



Cette carte de journaliste a été trouvée récemment par Policarpo Sánchez, président de l'association Salvar el Archivo de Salamanca.
Le fonctionnaire qui l'avait rédigée avait commis une erreur de traduction en attribuant la fonction de "greffier" (escribano) à l'écrivain français, résidant alors à l'hôtel Florida de Madrid, en compagnie de quelques figures du reportage comme Ernest Hemingway, Martha Gellhorn, Robert Capa y Gerda Taro. Ils étaient là pour couvrir le siège de Madrid.


http://www.abc.es/cultura/libros/abci-hallan-carne-reportero-guerra-civil-antoine-saint-exupery-archivo-salamanca-201607030251_noticia.html

pour le relais 

Mise à jour du 8 juillet : la publication de l'article à propos de cette carte de journaliste a réveillé les souvenirs d'un pilote espagnol, Juan José Hartlöhner récemment retraité de la compagnie Air Europa.



Celui-ci avait vu dans une librairie parisienne un document attestant du séjour de St Ex à Madrid. 




A l'époque, les circonstances l'avaient empêché d'acquérir le document, ce qu'il avait toujours regretté. Il en avait toutefois pris une photo dans la vitrine et, en lisant l'article initial dans la presse, il a fouillé dans ses archives pour retrouver la copie numérique de ce document.
La question est maintenant de savoir qui a pu acquérir ce deuxième document depuis. 

http://www.abc.es/cultura/abci-lector-descubre-otro-carne-reportero-guerra-civil-saint-exupery-donde-esta-201607072131_noticia.html 

 merci > https://twitter.com/cajouline/ et https://twitter.com/ertiodelatiza/
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vos commentaires nous intéressent. Ils sont publiés, après un examen express par le comité de censure ;-)