mercredi 20 janvier 2016

Sabiha Gökçen, femme pilote turque



Adoptée par Kemal Atatürk, elle s'initie au vol à voile et part en Union Soviétique pour se perfectionner, avant de rejoindre l'Académie de l'armée de l'air turque pour y suivre une formation au combat. Elle devint ainsi la première femme pilote de chasse au monde, et la première femme turque pilote militaire. Elle vola sur Breguet 19 et Curtiss F11C Goshawk
En 1937, elle prit part avec l'aviation militaire turque à la répression du Dersim, qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts dans les populations kurdes de la région.

Elle fut nommée entraîneur en chef de la Türkkuşu (l'oiseau turc) où elle a servi jusqu'en 1955. Elle devint ensuite membre du conseil exécutif de l'aviation turque. Sabiha Gökçen vola autour du monde pendant près de 28 ans, jusqu'en 1964, totalisant plus de 10 000 heures de vol sur une quinzaine de types d'appareils.


L'aéroport international Sabiha Gökçen à Istanbul porte son nom.
Elle fut une source d'inspiration pour de nombreuses femmes pilotes, et la Fédération aéronautique internationale a créé en 2002 en sa mémoire une médaille qui porte son nom, médaille « réservée aux femmes qui ont accompli des exploits remarquables dans les sports aériens ».
plus de détails >>> Sabiha Gökçen



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vos commentaires nous intéressent. Ils sont publiés, après un examen express par le comité de censure ;-)